Heure de départ 8 h 30

Dimanche 04 août

Cognac : le grand tour !

Découvrez Cognac par ce parcours urbain très varié ! Le château royal, la porte St Jacques, les ruelles du Vieux-Cognac rappellent son riche passé médiéval. Mais depuis le XVIIe s, son développement est intimement lié à la production et au commerce du cognac. Tout ici le rappelle : ses grandes maisons de négoce, connues dans le monde entier, les nombreuses entreprises qui lui sont liées (verrerie, tonnelleries, cartonneries…), les murs noircis  par le « torula compniasensis », champignon nourri de la « part des anges » évaporée des chais de stockage et les beaux hôtels particuliers, reflet de l’aisance des négociants.

 

Lundi 05 août

Cognac - Jarnac : de François Ier à François Mitterrand

Ces deux jolies cités les ont vus naître, le premier en 1494 et le second en 1916. Après un parcours tranquille dans le Pays Bas, vous ferez halte à Jarnac. Enrichie elle aussi par le commerce du cognac, vous pourrez y visiter une maison de négoce,  parcourir ses ruelles pavées sur les traces de François Mitterrand, visiter sa maison natale et le musée consacré aux cadeaux reçus pendant sa présidence… Sur la route du retour, remarquez le château de Bourg-Charente, site de production du Grand-Marnier, le logis de Garde-Epée, l’imposant dolmen de St Brice et l’abbaye de Châtres au beau portail roman.

 

Borderies et Pays-Bas : patrimoine et industrie

Ce circuit au relief plus accidenté débute par le plus petit cru de la zone d’appellation Cognac. Les exploitations de taille plus petite, les borderies,  fournissent des eaux-de-vie au goût de violette qui entrent dans la composition de nombreux assemblages. Là aussi est né le pineau des Charentes. De belles surprises patrimoniales vous y attendent : le curieux lavoir de Gâte-Chien, le logis de Boussac à Cherves-Richemont, ou les églises romanes qui font la fierté de chaque bourg …Mais l’activité industrielle y est également présente : distilleries nombreuses (la visite de l’une d’elle est prévue), ou, à Orlut, l’usine Placoplatre implantée près d’un grand gisement de gypse, la « pierre à plâtre ». Pour tout savoir sur le traitement des déchets et la production d’énergies vertes, une visite originale et passionnante vous est proposée : celle du site  Valoparc à Sainte-Sévère. On ne produit donc pas seulement du cognac dans le Cognaçais !

 

Mardi 06 août

En suivant le Né ...

A partir de Cognac, vous rejoindrez  la belle vallée de ce grand affluent de la Charente. Cet espace  plat et  verdoyant qui serpente au cœur des collines de Grande-Champagne accueille plusieurs espèces animales rares : loutre, vison d’Europe, triton crêté et la superbe Rosalie des Alpes, coléoptère bleu tacheté de noir… Occupée par les hommes  dès la Préhistoire, elle  fut une voie de passage importante comme en témoigne le chemin Boisé, voie gauloise puis voie romaine qui reliait Saintes à Périgueux. Le débit important de la rivière a permis l’installation dès le Moyen-Age de nombreux moulins. Une douzaine d’entre eux, restaurés avec soin par des passionnés, sont sur votre parcours et une visite commentée de l’un deux est au programme. De magnifiques logis, une chapelle templière, et deux châteaux compléteront cette sortie riche en découvertes.

 

La Vallée de l’Antenne : lavoirs et moulins …

Affluent de la Charente, l’Antenne coule dans une jolie vallée classée en zone Natura 2000 car elle accueille de nombreux oiseaux et des espèces rares comme le vison d’Europe. Ce parcours permettra de découvrir plusieurs lavoirs comme celui de Gâte-chien, à Javrezac, à la couverture originale de style Art nouveau (1900-1920) ou le lavoir flottant de Mesnac. L’Antenne et ses affluents ont alimenté jusqu’à 80 moulins ! Celui des Angeliers est installé dans un site agréable, bruissant de la chute des cascades, où on passait la rivière à gué. A Préziers, le premier  moulin remonte au XVe s,  précédé de sa curieuse chaussée destinée à réguler les crues .A proximité, pousse, depuis le XVe s, une « yeuse » (chêne vert) élu arbre de l’année 2014. Enfin, pour tout savoir sur l’histoire, la distillation et la dégustation du cognac, faites halte au passionnant Ecomusée de Migron, installé dans un cadre authentique.

 

 

Mercredi 07 août

Le cognac et ses industries dérivées.

Au fil de ce parcours qui serpente au cœur du vignoble de Grande-Champagne, avec ses villages pittoresques  et ses belles propriétés qui se consacrent à l’élaboration du cognac, vous découvrirez quelques-unes  des industries qui lui sont liées : la verrerie qui fournit les bouteilles, une fabrique de bouchons et une entreprise de cartonnage pour la confection des emballages. Enfin, la dernière visite, celle d’une entreprise qui traite les vinasses, déchets issus de la distillation,  prouvera que l’on se soucie depuis longtemps de développement durable en terre cognaçaise.

 

La Vallée de la Soloire ...

Petit affluent de la Charente, la Soloire draine une partie des eaux du Pays-Bas charentais, zone plate aux terres argileuses. Des zones humides y alternent avec les vignes classées en Fins Bois. Après une visite de l’église romane de Boutiers-St Trojan (XIe-XIIe), direction Bréville, « cité du bois » décorée d’œuvres d’art sculptées dans ce matériau. La suite du circuit vous réserve d’autres belles surprises patrimoniales : petites églises romanes pleines de charme, logis cossus comme celui de Tignoux, château de la Soloire… Une dégustation de fromages, à la laiterie Grand’Ouche, à Nercillac, et la visite d’une distillerie à Boutiers seront des haltes agréables sur ce parcours sans difficultés

 

Art roman en Saintonge …

Ce parcours sillonne les terres des sires de Pons dont le fier donjon dominant la ville-centre  de leur seigneurie  affirme toujours leur puissance. Ici, l’art roman est partout, offrant aux passants émerveillés quelques- unes de ses plus belles églises : Pérignac, Coulonges, Echebrune, Biron, St Vivien de Pons, Bougneau... Beaucoup étaient des étapes appréciées par les marcheurs en route pour le pèlerinage  de St Jacques-de-Compostelle. Parfaitement restauré, l’hospice des pèlerins de  Pons est un lieu unique en son genre. Ajoutez à ce programme les châteaux de Salignac et d’Usson, de beaux lavoirs et quelques moulins dans la vallée de la Seugne et vous aurez compris qu’il vaut mieux ne pas oublier son appareil photo pour cette randonnée !  

 

 

 

Vendredi 9 août

Le circuit des vallées : Charente, Antenne, Coran etc ...

Pas moins de neuf  vallées à découvrir avec ce parcours ! Peu de côtes, une nature verdoyante, ombrages et fraîcheur vous attendent ! Elles ont été parcourues dès la préhistoire, par « Pierrette », néandertalienne qui vivait là il y a 36ooo ans et dont on a découvert le squelette à   St Césaire, près de l’actuel Paleosite. Puis ce furent les Santons, tribu gauloise, et les Romains comme le rappelle la Via Agrippa que vous croiserez deux fois. La motte féodale de Merpins-le-Vieux, la traversée de la Charente par un bac à chaîne, de beaux logis, l’abbaye de Fontdouce ( XIIe s) nichée au creux de son vallon,  le village pittoresque de St Sauvant avec ses sept lavoirs égaieront ce parcours, sans oublier  distilleries, tonnelleries et site de stockage du Cognac.

 

Au pays des Santons : Saintes gallo romaine et romane

La tribu gauloise des Santons a peuplé notre région au IIe s av J-C. Ils sont à l’origine de Saintes,

y ayant installé un oppidum important. Devenue Mediolanum Santonum après la conquête romaine (58 avant J-C), la cité fut capitale de la province d’Aquitaine, reliée aux autres cités par un réseau de voies romaines. Elle a compté jusqu’à 25 000 habitants, installés en majorité rive gauche, la droite étant le domaine des potiers, verriers et autres artisans. Hélas, les invasions barbares du  IIIe s détruisirent presque totalement la ville. De nombreuses traces de cette romanisation subsistent : l’arc, édifié par le riche citoyen Rufus, au départ de la Via Agrippa qui conduit vers Lyon ; l’amphithéâtre, dans le vallon des Arènes, les thermes de St Saloine, puis près du Douhet, l’aqueduc qui alimentait la cité en eau et dont on peut visiter une partie souterraine. Enfin une des fontaines de Vénérand lui était aussi reliée.                                                                                                                     Saintes possède également deux magnifiques édifices romans : l’église St Eutrope et sa crypte aux remarquables chapiteaux ornés, où repose l’un des deux évangélisateurs de l’ouest de la Gaule et l’abbaye aux Dames dont le portail de son église est un exemple exceptionnel de l’art roman saintongeais

 

 

Samedi 10 août

Virée dans le Pays - Bas charentais.

Pour le départ, rendez-vous à  Réparsac, site d’une fromagerie bien connue. Le circuit parcourt l’est du Pays- Bas, zone pratiquement plate, aux terres lourdes car argileuses, et traverse plusieurs fois la Via Agrippa. Après une halte incontournable au théâtre gallo-romain des Bouchauds, direction le château de Lignères pour le pique–nique géant de la SF. La route du retour vers Réparsac passe par le joli village de Neuvic-le-château et par Macqueville, où une étape ludique vous sera proposée.

 

 

Cognac et gastronomie …

Ce joli circuit vous donnera l’occasion de profiter des beaux paysages de Grande-Champagne et

de son petit patrimoine très varié : lavoirs et fontaines, moulins à vent et à eau, églises dont celle de Lonzac, exemple unique dans notre région puisqu’elle date de la Renaissance…. 

Mais l’originalité de ce parcours tient aux haltes gastronomiques proposées : élevage d’autruches à Salles d’Angles qui sont transformées en pâtés et autres conserves, Maison de la vigne et des saveurs à Archiac où vous pourrez participer à un atelier-cuisine au cognac, élevage d’oies et conserverie

à St Martial-sur-le-Né…

        Bon appétit !

81ème semaine fédérale internationale de Cyclotourisme COSFIC 2019 

Cognac Cyclotourisme Club – 53 rue d’Angoulême  16100 COGNAC, France

Nous suivre

Soph' SF COGNAC © 2019

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Google+ - Black Circle